Directeur tandem pascal desboeufs par experience marketing contenu

Par expérience

Échange avec Pascal Desboeufs, Directeur de l’agence Tandem.

Aujourd’hui, que peut-on attendre du marketing de contenu ?
Pour les TPE/PME, rien n’a changé, il s’agit toujours de gagner en notoriété et de bâtir une image convaincante.
Avec le Web, une chance inouïe leur est offerte : les moteurs de recherche leur confèrent une visibilité par le référencement et les blogs permettent de construire leur crédibilité par le partage d’actualités et d’informations, propagées sur les réseaux sociaux.
Un moyen très économique est enfin à leur disposition pour démontrer leurs valeurs, leur vision, leur expérience, et cela avec une véritable mesure de la performance.

Une entreprise peut-elle espérer gagner de nouveaux clients avec le marketing de contenu ?
Le marketing de contenu valorise l’organisation et la qualifie sur son marché.
Il exploite l’actualité pour fonder et cultiver une relation affective avec les publics en enrichissant leurs connaissances, en leur rendant service, en les divertissant. Empruntant les carrefours d’audience de l’écosystème digital via les réseaux sociaux, le marketing de contenu augmente la visibilité et crée l’opportunité de défricher de nouveaux territoires de convergence.

Qu’entendez-vous par « territoire de convergence » ?
Un exemple : face aux scandales, les banques privées gagneront-elles la confiance des (nouveaux) investisseurs de la génération Y en sponsorisant des bateaux et des voitures de course ? J’en doute personnellement. Ce n’est plus dans l’esprit du temps.
L’élite « polie » vit ses derniers jours. Les nouveaux clients des banques défient cette vision aristocratique du monde, avec leurs fortunes acquises en quelques années, sans vision dynastique, sans bienveillance transgénérationnelle.
Il y a là une extraordinaire opportunité à saisir pour le monde de la finance, qui consisterait à imaginer un nouveau ton, une nouvelle inspiration, un nouveau genre de dialogue.

Et pour les autres industries ?
Les ingénieurs en informatique passent-ils leur week-end à potasser leur sujet ? Je ne le crois pas. En revanche, la technologie et son rapport à l’urbanisme, à la médecine, au progrès en général les passionnent.
Chez Tandem, c’est tout notre objet : convaincre nos clients d’échanger sur leur secteur d’activité avec des sujets enrichissants, non promotionnels et sortant de l’ordinaire. C’est ainsi qu’ils réussiront à prouver leur valeur au-delà de la dimension commerciale.

Est-ce à la portée des TPE/PME ?
Le marketing de contenu est l’outil idéal des petites et moyennes entreprises, car il est à la fois économique et statistifiable. Pour moins de CHF. 20’000.- par an, une entreprise a la possibilité de développer une relation one to one de grande qualité avec ses publics, chaque mois. Il n’existe aucun autre média qui puisse rivaliser en termes de rapport pression/coût/résonance.

Que conseillez-vous aux entreprises qui aspirent à se développer ?
Je leur conseille de travailler sur:

  • l’amélioration de leur visibilité sur les moteurs de recherche. Le Web est le premier réflexe d’évaluation de la marque, il est donc essentiel d’y être en bonne place.
  • Une vraie démarche de dialogue selon une ligne éditoriale ayant vraiment un intérêt didactique, culturel, aspirationnel. Les programmes d’actualités et les articles de fond sont la meilleure aubaine qu’ont connue les TPE/PME en termes de communication, et cela depuis 20 ans. En cliquant sur ce lien Tandemadvertising.com vous découvrirez le témoignage de nos clients. Je gage qu’ils vous convaincront !
Directeur - Tandem Advertising
Aller à la barre d’outils