Education positive et management

Education positive et management

L’éducation positive est à la mode et propose une approche éducationnelle axée sur la valorisation de l’enfant, la bienveillance et le contrôle de soi. Cette théorie est intéressante en ce qu’elle donne des idées de résolutions de problèmes très concrètes dans des situations ou l’autorité pure fonctionne mal.

Est-ce encore une exigence de plus dans nos vies déjà bien chargées ?
L’éducation positive nous intéresse car elle se fonde sur les besoins humains propres à tous, adultes et enfants. Et que ce sont les mêmes qu’il faut avoir à l’esprit que l’on soit face à ses collègue et employés ou face à ses enfants.

Les voici brièvement :

Le besoin d’être entendu est la possibilité pour chacun d’être écouté sur ses envies, besoins, frustrations, émotions. Le simple fait d’être écouté fait baisser la tension chez l’individu et dans ses relations.

Le besoin d’être reconnu, valorisé dans ses spécificités, dans ses réussites, dans ses efforts et dans ses qualités est un besoin que nous partageons tous, à nourrir constamment.

Le droit à l’erreur est capital dans tous les contextes, familial, professionnel, sportif. Nous avons tous le droit de faire des erreurs sans que cela soit considéré comme une catastrophe.

Le droit de recevoir des excuses : les excuses sont réparatrices et il est important d’en faire à tous nos interlocuteurs quand on a pas été correct. Une remarque émise sur un ton désagréable en séance au bureau, un enfant grondé injustement sont des situations typiques où il est important de demander des excuses en signe de reconnaissance de son comportement inadéquat et en marque de respect pour l’autre.

En résumé, ne jamais oublier la force du regard positif porté sur l’autre.

Posté par Danièle Dominicé
coach - Danièle Dominicé
Aller à la barre d’outils