Comment arriver à dire "non"

Comment arriver à dire "non"

Parmi les clients que j’accompagne, nombre d’entre eux ont une grande difficulté à dire «non ». Chef(fes) d’entreprises ou patron(ne)s de bureaux, tous sont des personnes extrêmement compétentes, travaillant dur depuis des années et/ou ayant construit leur propre business, ils ont tendance à assumer trop de charges, au risque de fragiliser leur santé.

Ces personnes se retrouvent sur tous les fronts : assumant à la fois la prospection de nouveaux clients, le travail de fond sur les dossiers, la gestion du personnel, les réponses aux problèmes courants etc Toutes ont en commun un grand sens des responsabilités et du travail bien fait, une propension à faire passer les autres avant eux et l’inconfort face au conflit.

Ce ne sont pas les non évidents qui posent problème, quand on a la certitude de la justesse d’une position c’est facile. Ce sont tous les non un peu plus arbitraires, les situations où quelque chose n’est pas tout à fait ajusté mais où c’est plus facile de tolérer plutôt que faire une remarque.

Il y a clairement des structures de personnalités pour lesquelles dire non est plus difficile que pour d’autre, et il est important pour préserver sa santé et son bien-être quand, cela est justifié bien sûr, d’arriver à se choisir soi plutôt que l’autre.

Trois règles pour vous aider :

1) Prendre le temps de réfléchir à une demande pour être sûr de la réponse que vous souhaitez donner.
2) Réfléchissez posément à vos priorités et à vos limites.
3) Dans la balance, entre vous et l’autre, choisissez vous.

Posté par Danièle Dominicé
coach - Danièle Dominicé
Aller à la barre d’outils