Kevin Mamalis / Phoenix Systems, Prix Genilem HES-SO, Vaud

Kevin Mamalis / Phoenix Systems, Prix Genilem HES-SO, Vaud

Je suis Kevin Mamalis Co-Fondateur @ Nextep, Ingénieur micro-technicien diplômé de la Heig-vd, passionné par les prothèses depuis tout jeune, je suis l’opiniâtre entêté créateur du projet.

Je serai à la Suisse des Talents, le 4 avril car deux des atouts les plus importants pour l’entrepreneur sont l’espoir et l’inspiration. Souvent, deux valeurs peu véhiculées par l’environnement proche, or c’est lors de conférences comme celle-ci que ces deux messages sont les plus présents.

En recevant le Prix Genillem HES-SO, j’ai ressenti de la gratitude et de la fierté évidemment mais surtout un ressenti de m’être jeté dans le vide, une espèce de passage de non-retour. Que ça passe ou ça casse, maintenant c’est parti mon kiki !

J’ai osé me lancer dans l'entrepreneuriat car j'aime développer des projets et travailler dans un environnement en évolution rapide. Personnellement, je trouve qu’une des meilleures façons de grandir en tant que personne est de construire et travailler avec un groupe de personnes passionnées afin de trouver des solutions mettant à l’épreuve la flexibilité, la gestion et la polyvalence de l’équipe.

Pour toutes et tous, la mobilité représente une très grande partie de notre indépendance et de notre bien-être or malgré les avancées technologiques que nous avons faites dans les domaines de pointes comme l’industrie automatisée ou le spatial, nous avons quelques peu oublié les handicapés. Pour moi, la plupart des expériences de notre vie ne prennent réellement de sens que lorsqu’elles sont partagées, ainsi je souhaite consacrer mon temps et mes compétences à l’amélioration des conditions de vie de ceux qui en ont besoin.

Les obstacles que j’ai eu à surmonter ont été les orthoprothésistes que j’ai rencontrés. Ils ont fortement rejeté la première solution proposée. Et deuxièmement, j’ai mis beaucoup d’effort et de temps afin de persuader mon entourage de la crédibilité et viabilité du projet. Pour le premier obstacle, j’ai dû écouter ce qui n’était pas dit mais présent / sous-jacent dans toutes les conversations avec les orthoprothésistes : tous souhaitent être complètement indépendants. Nous avons donc adapté le BP et le développement pour que la nouvelle solution basée sur la même technologie permette aux prothésistes d’acquérir un statut d’indépendant. Et pour le deuxième, la remise du prix Genilem a donné suffisamment de crédibilité pour finir de persuader deux entrepreneurs externes ainsi que trois volontaires à rejoindre le projet.

Mon conseil aux personnes qui ont envie de se lancer dans un projet entrepreneurial : c’est une expérience qui détruit et reconstruit la plupart de vos croyances à propos du monde professionnel. Non seulement vous vous retrouverez extrêmement rapidement confrontés à vos faiblesses, mais vous prendrez en plus quelques claques au passage. Quel bonheur ! L’entreprenariat est vraiment un des moyens incontournables pour atteindre le meilleur de soi-même.

Winston Churchill disait très justement : “Success is the ability to go from failure to failure without losing your enthusiasm.”

Robert T. Kiyosaki: “Winners are not afraid of losing. But losers are. Failure is part of the process of success. People who avoid failure also avoid success.”

Mon besoin : nous accueillons avec grand intérêt tous les conseils dans le domaine de la certification medtec, des brevets portant sur les systèmes électromécaniques, et sur la chimie de la silicone.

Mail : kevin.mamalis@gmail.com

 

 

Photo du profil de Fiorella Bondoux
Posté par Fiorella Bondoux
Event Manager - Rezonance
Aller à la barre d’outils