CRÉPUSCULE SUR LES MARCHÉS ?

CRÉPUSCULE SUR LES MARCHÉS ?

Photo: Nicaragua / Jean-Pierre Riepe / 2003

Est-ce le moment d’opérer des changements tactiques au sein de votre portefeuille ?

En lisant la presse internationale, vous avez remarqué, tout comme moi, des prises de décisions alarmantes entre les Etats-Unis et la Russie ces derniers jours. Depuis quelques mois déjà, nous pouvons observer ces affrontements entre les blocs Etats-Unis, Arabie Saoudite d’une part, et Chine, Russie, Iran d’autre part. Rien que cette situation vaut la peine que nous nous penchions sur les futurs risques de votre portefeuille.

Le cycle économique, âgé de huit ans, appartient aux plus long cycles depuis le début du vingtième siècle. Nous arrivons dans une période où d’un point de vue de l’allocation d’actifs, il est important de diversifier les investissements grâce à une approche des risques afin de traverser les difficultés, qui inévitablement vont surgir dès les premiers signes de récession.

Si vous avez visité le site www.swissprofilinvest.ch vous avez remarqué cette analyse comparative des cycles boursiers avec l’action Sotheby’s, l’analyse du marché de l’immobilier en Suisse ou le commentaire de la BNS sur l’immobilier.

Le graphique ci-dessus représente la courbe du chômage américain et les précédentes récessions (en ligne verticale bleue ciel). Le présent cycle économique des Etats-Unis est intéressant car c’est lui qui devrait nous indiquer les premiers signes de ralentissement. Pour l’instant la courbe continue sa descente ce qui veut dire que le chômage continue à décroître. Sauf que depuis quelques semaines, nous assistons à une diminution de l’emploi et l’annonce de Ford ne va pas améliorer la statistique. Il est par conséquent intéressant de suivre cet indicateur au même titre que l’indicateur économique avancé (LEI).

                                        

L’euphorie ambiante, conséquence de la politique des banques centrales de soutenir nos économies sur une longue période, a créé une “inflation” des prix des actifs. Le risque de récession couplé à un optimisme grandissant des investisseurs pourraient produire un brutal levier de renversement de la tendance actuelle, lors de phases de déceptions ou de changements de politique monétaire. L’optimisme actuel est démontré par les ratios élevés des évaluations des actifs sur une longue période, un sentiment positif parmi les spéculateurs et la volatilité au plus bas depuis dix ans. Cette situation peut encore durer quelques mois avant de s’inverser.

Depuis la “Grande Récession” (2007-09), de grands changements s’opèrent au sein de notre société occidentale, que ce soit des changements organisationnels, structurels, politiques, industriels, climatiques, de mentalité ou de sécurité. Les ignorer, c’est prendre le risque de ne pas être préparé aux grands chamboulements qui vont suivre ces toutes prochaines années. Vous-même, êtes-vous prêt ?

Pour bien se positionner et se protéger, il existe des mesures à prendre et si cela vous intéresse, nous sommes prêts à analyser votre portefeuille et vous faire des propositions concrètes dans ce sens.

Contactez info@swissprofilinvest.ch

Écrit par Jean-Pierre Riepe, le 7 août 2017

Posté par JEAN-PIERRE RIEPE
Conseiller clientèle - Swiss ProfilInvest
Aller à la barre d’outils